Le Forum de la guilde Nidhøgg
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La porte des ténèbres et la chute d'Azéroth

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nothung
Dragon Eternel
Dragon Eternel


Nombre de messages : 102
Age : 28
Localisation : Quartier Général des Nidhogg
Classe de Perso : Chevalier de la Mort
Template : Givre
Date d'inscription : 14/12/2008

MessageSujet: La porte des ténèbres et la chute d'Azéroth   Mar 8 Sep - 10:58

La Porte des ténèbres et la chute d'Azeroth
Warcraft : Orcs & Humans
(orcs & humains)


Alors que Kil'jaeden préparait la Horde à envahir Azeroth, Medivh continuait son combat contre Sargeras pour le contrôle de son âme. Le roi Llane, le noble monarque de Hurlevent, s'inquiétait de plus en plus des ténèbres qui semblaient souiller l'esprit de son ancien ami. Il confia ses inquiétudes à Anduin Lothar, le dernier descendant de la lignée des Arathis, qu'il nomma son bras droit militaire. Pourtant, aucun d'eux n'aurait pu imaginer que la lente descente dans la folie de Medivh déclencherait les horreurs qui devaient survenir.

Comme dernier encouragement, Sargeras promit à Gul'dan de lui accorder de grands pouvoirs s'il acceptait de mener la Horde en Azeroth. À travers Medivh, Sargeras raconta au démoniste qu'il pouvait devenir un dieu vivant s'il réussissait à découvrir l'emplacement de la tombe sous-marine où la Gardienne Aegwynn avait enfermé le corps meurtri de Sargeras mille ans auparavant. Gul'dan accepta et décida qu'une fois les citoyens d'Azeroth vaincus, il trouverait la tombe légendaire puis réclamerait sa récompense. Certain que la Horde servirait ses desseins, Sargeras ordonna de débuter l'invasion.

Dans un effort conjoint, Medivh et les démonistes du Conseil des ombres ouvrirent un portail dimensionnel connu sous le nom de Porte des ténèbres. Cette Porte faisait le pont entre Azeroth et Draenor et était assez large pour que des armées puissent l'emprunter. Gul'dan commença par y envoyer des éclaireurs orcs pour étudier les terres qu'ils allaient devoir conquérir. Ceux qui revinrent assurèrent le Conseil des ombres que le monde d'Azeroth était mûr pour la cueillette.

Toujours convaincu que la corruption de Gul'dan détruirait son peuple, Durotan parla de nouveau ouvertement contre les démonistes. Le courageux guerrier clama que les démonistes étaient en train de détruire la pureté de l'esprit des orcs et que cette invasion précipitée leur serait fatale. Gul'dan, dans l'impossibilité de tuer un héros si populaire, fut forcé d'envoyer Durotan et ses Loups-de-givre en exil aux confins de ce nouveau monde. Après le passage des Loups-de-givre à travers la Porte, seuls quelques clans orcs les suivirent.

Ces orcs montèrent rapidement une base d'opérations dans le Marais noir, une région marécageuse sombre et humide à l'extrême ouest du royaume de Hurlevent. Pendant que les orcs étendaient leurs activités et exploraient ces nouvelles terres, ils se trouvèrent en conflit immédiat avec les défenseurs humains de Hurlevent. Bien que ces escarmouches se terminassent généralement assez vite, elles illustraient bien les forces et les faiblesses des deux espèces rivales. Llane et Lothar ne furent jamais en mesure de rassembler assez de renseignements fiables sur le nombre de guerriers orcs et ne pouvaient qu'imaginer la force à laquelle ils devraient se confronter. Plusieurs années après, la majorité de la Horde des orcs était passée par la Porte jusqu'en Azeroth et Gul'dan considéra que le moment était venu de lancer la première vraie attaque contre l'humanité. La Horde lança toute sa puissance contre le royaume insouciant de Hurlevent.

Pendant que les forces d'Azeroth et de la Horde s'affrontaient dans tout le royaume, des conflits internes commencèrent à peser sur les épaules des deux armées. Le roi Llane, qui pensait que ces orcs bestiaux étaient incapables de conquérir Azeroth, tint obstinément ses positions dans la capitale du royaume de Hurlevent. Pourtant, le roi Lothar était persuadé que la bataille devait être menée de front contre l'ennemi.

Il fut forcé de choisir entre ses convictions et sa loyauté envers son roi. Choisissant de suivre son instinct, Lothar prit d'assaut la tour fortifiée de Medhiv, nommée Karazhan, avec l'aide du jeune apprenti du magicien, Khadgar. Khadgar et Lothar réussirent à vaincre le Gardien possédé, qui était effectivement la source du conflit.

En détruisant le corps de Medivh, Lothar et le jeune apprenti bannirent sans le savoir l'esprit de Sargeras dans les abysses. En conséquence, l'esprit pur et vertueux de Medivh eu également la permission de continuer à vivre… et à errer dans le plan astral pour les années à venir.

Malgré la défaite de Medivh, la Horde continua à dominer les défenseurs de Hurlevent. Alors que la victoire de la Horde ne faisait plus de doute, Orgrim Marteau-du-destin, l'une des grands chefs de clan orc, commença à percevoir la corruption perverse qui s'était étendue dans tous les clans depuis l'épisode de Draenor. Son vieux camarade, Durotan, sortit de son exil et l'avertit de nouveau de la traîtrise de Gul'dan. En représailles, les assassins de Gul'dan massacrèrent Durotan et sa famille, ne laissant en vie que son seul enfant mâle. Marteau-du-destin ignorait que le fils de Durotan fut découvert par un officier humain, Aedelas Landenoire, et réduit en esclavage.
Ce petit d'orc se révélerait un jour devenir le plus grand chef que son peuple ait connu.

Révolté par la mort de Durotan, Orgrim décida de libérer la Horde de son emprise démoniaque et assuma le rôle de chef de guerre de la Horde après avoir tué Main-noire, la marionnette corrompue de Gul'dan. Sous son commandement résolu, la Horde implacable finit par assiéger le Donjon de Hurlevent. Le roi Llane avait gravement sous-estimé la puissance de la Horde et il avait été le témoin impuissant de la chute de son royaume et de la prise de contrôle par ces envahisseurs à la peau verte. Finalement, le roi Llane fut assassiné par l'une des plus fines tueuses du Conseil des ombres : Garona la demi-orque.

Lothar et ses guerriers, prenant le chemin du retour de Karazhan, espéraient juguler les pertes et sauver le pays de leur enfance, autrefois glorieux. Au lieu de cela, ils arrivèrent trop tard et aperçurent les ruines fumantes de leur royaume bien-aimé. La Horde des orcs continua de ravager le pays et réclama les terres environnantes. Obligés de se cacher, Lothar et ses compagnons firent le serment sinistre de reconquérir leurs terres à tout prix.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nidhogg.forumactif.com
 
La porte des ténèbres et la chute d'Azéroth
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La porte des Ténèbres et la Chute de Stormwind
» Pour tous ceux qui n'ont jamais passé la porte des ténèbres
» [Pré-Patch WoD] Vers la Porte des Ténèbres
» Au pied de la Porte des Ténèbres
» [Vends] WOW - Starter Porte Des Ténèbres neuf [Vendu]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nidhøgg :: North Breath~~Quartier Ludique :: L'Orbe des Millénaires-
Sauter vers: